louetdomver LE SAVIEZ-VOUS? La vermiculture.ver

La vermiculture consiste en l'élevage intensif, dans des conditions contrôlées, de vers de terre. C'est aussi un moyen simple de composter et d'améliorer le sol des jardins et des potagers. La vermiculture ne nécessite pas de formation spéciale, ni d'infrastructure coûteuse.
Le ver de terre est hermaphrodite, ce qui signifie qu'il possède aussi bien les organes mâles que les organes femelles.
ver
Néanmoins, l'accouplement se fait entre deux individus se positionnant tête-bêche et de par ce fait, juxtaposant leurs organes.
Une semaine après l’accouplement se forment des cocons. Dans chacun de ces cocons se développeront en moyenne trois vermisseaux.

Population.
Sur un hectare de sol forestier, on estime le nombre de vers de terre de 1 à 2 millions.
Les lombrics constituent la première masse de protéines du globe et représentent 80% du poids global des animaux terrestres, hommes compris.
À raison d’une moyenne d’une tonne par hectare (4 à 5 tonnes parfois), le poids total des lombrics en France est de 100 à 200 millions de tonnes.

Alimentation.
Les vers de terre se nourrissent de matières végétales en décomposition.
Ils pâturent pendant la nuit le «gazon d’algues» produit pendant le jour et tirent des débris végétaux morts dans leurs galeries où des microorganismes les «prédigèrent» en deux à quatre semaines. Les vers de terre n’ont pas de dents et ne peuvent donc pas mordre dans les racines des plantes. Le lombric, par exemple, s’empare de matières végétales incorporées superficiellement ou laissées à la surface du sol.
Certaines espèces peuvent réguler directement des parasites tels que des nématodes, ou produire des phytohormones accélérant la croissance des plantes. D’où l’existence d’élevages de lombrics appelés lombriculture en vue de faire du compost de qualité.

Le vermicompostage (aussi appelé incorrectement lombricompostage) est une méthode écologique de valorisation et de transformation des déchets biodégradables en engrais naturel fondé sur l'utilisation de vers de compost.
Vermicompostage est un néologisme préférable au terme populaire lombricompostage.
Le vermicompostage permet notamment de transformer ses déchets de cuisine en un compost et de produire un engrais organique naturel.
Un lombricomposteur produit deux engrais naturels, un sous forme solide, le vermicompost ou lombricompost qui est un amendement organique de premier ordre, l'autre liquide, le thé de compost. Le vermicompostage est avantageux à plusieurs niveaux. En plus de la satisfaction de faire quelque chose de ses déchets, cela vous permet de les réduire en bonne quantité (~30% soit environ 300 kg/an par foyer).

Et cela a plusieurs conséquences :
Moins de sacs poubelles à sortir de la cuisine.
Moins d'odeurs de fermentation dans la cuisine.
Les bacs à poubelles (et/ou la cour) sont plus propres et nécessitent moins d'entretien.
Baisse de taxe d'ordures ménagères si vous payez au poids.
Par ailleurs, l'avantage du vermicomposteur est qu'il ne dégage quasiment aucune odeur (hormis une légère odeur d'humus) et permet de pratiquer le compostage en ville dans un appartement.
Ceci est dû aux vers qui aèrent le compost en creusant leurs galeries et empêchent le développement de bactéries anaérobies responsables des mauvaises odeurs.



Aller à la page "le saviez-vous".