louetdom LE SAVIEZ-VOUS? Le piercing, jusqu'ou peut-on aller?

Les modifications corporelles existent depuis des millénaires.
Les plus anciennes pratiques sont le piercing et le tatouage, mais d'autres modifications plus conséquentes ont également existé et cela dans différentes cultures.
Au Pérou, par exemple, au Ve siècle avant J.-C., les mères réalisaient une déformation volontaire : elles enserraient la tête de leur nouveau-né dans des coiffes qui allongeaient le crâne afin de lui donner la forme d'un pain de sucre. La tête longue était un signe de noblesse. Les Egyptiens faisaient d'ailleurs de même.
En Alsace aussi, on pratiquait cette déformation jusqu'au siècle dernier.
En Asie, les pieds menus faisaient l'admiration des Chinois. Jusqu'aux années 1950, on bandait les pieds des petites filles pour qu'à l'âge adulte, elles puissent avoir des pieds minuscules, une pratique extrêmement douloureuse et mutilante.
En Afrique, il y a les fameuses femmes plateau : les lèvres et les oreilles sont élargies.
Les hommes placent des implants sous la peau pour signer leur appartenance à une tribu.
Il existe aussi des femmes girafes en Afrique du Sud, dans le peuple des Ndébélés. Leurs parures peuvent peser jusqu'à 25 kilos.
Les femmes de cette tribu portent des ornements autour du cou que l’on peut qualifier de collier-spirale.
C’est autour de l’âge de cinq ans que les fillettes reçoivent leur premier collier-spirale et celui-ci est remplacé par une spirale plus longue au fur et à mesure de leur croissance (ce ne sont donc pas des anneaux que l’on ajoute, mais toute la spirale que l’on change).
La langue de serpent, encore appelée tongue-split par anglicisme (littéralement « langue fendue »), est une modification corporelle visant à séparer verticalement la partie antérieure de la langue (septum lingual), afin que celle-ci prenne une apparence de langue bifide, caractéristique de celle des serpents.

Le piercing ou perçage est une pratique consistant à percer une partie du corps pour y mettre un bijou.
Réservé aux punks et autres originaux il y a 20 ans, la mode du piercing s'est répandue progressivement pour maintenant concerner toutes les couches de la population. Ce faisant, il devient un problème de santé publique car il n'est pas dénué de danger.
C'est un type de modification corporelle. Le mot est issu de l'anglais to pierce, qui signifie « percer ».
L'équivalent exact en anglais est body piercing (perçage du corps).
Il y a encore une dizaine d'années, quelques boucles d'oreilles suffisaient à faire rentrer quelqu'un dans la catégorie "rebelle".
Aujourd'hui, le piercing est à la mode et s'est imposé progressivement comme un accessoire à la mode presque ordinaire.
De marginal, il est devenu esthétique, un bijou de plus, ni plus ni moins.
Sensuels ou élégants pour les uns, provocateurs pour les autres, les tatouages et piercings connaissent un succès croissant et se pratiquent jusqu’à plusieurs centaines de milliers de fois par an.
Artistes dans l’âme, les spécialistes du marquage corporel n’ont à ce jour aucun statut professionnel reconnu, et leurs actes ne sont encadrés d’aucune réglementation sanitaire digne de ce nom…
Parce qu’ils se pratiquent à l’aide d’aiguille et autres instruments qui endommagent la chair et touchent au sang, tatouages, piercing et autres branding peuvent faire courir le risque d’une contamination ou d’une infection. Le piercing est à la mode. Il n’est plus une zone corporelle qui ne lui échappe, des plus habituelles : oreilles, nez… aux moins classiques : tétons, sexe…

Outre ces raisons ethniques et identitaires, la modification corporelle aujourd'hui est surtout une expression artistique, de plus en plus pratiquée.
En France, il y a plus de 1 500 perceurs et tatoueurs et plus de 100 000 actes effectués chaque année.

Quelques images de piercing trouvées sur le net. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
images piercing images piercing images piercing images piercing images piercing images piercing images piercing images piercing images piercing images piercing images piercing images piercing images piercing images piercing images piercing




Le piercing de l'extrême
Ci-dessous des images de piercings effectués sur les parties génitales hommes et femmes.
Ces images sont réservées à un public majeur et averti. Elle peuvent choquer les personnes sensibles.
En regardant ces images, vous certifiez être majeur conformément aux lois de votre pays et que ces mêmes lois vous autorisent à consulter des contenus pouvant être identifiés comme pornographiques.
Si vous êtes mineur(e), si ce type d'informations et images à caractère érotique ou pornographique vous choque ou vous offense, ou si les lois en vigueur dans votre pays ne vous permettent pas d'accéder à de tels contenus, nous vous demandons de quitter immédiatement cette page en cliquant sur QUITTER.
Vous certifiez vous engager à tout mettre en œuvre pour empêcher un mineur d'utiliser votre ordinateur pour parvenir sur la page qui suit.
Vous certifiez consulter la page qui suit à titre personnel en n'impliquant aucun organisme d'Etat.
Vous vous interdisez dès à présent de poursuivre l'éditeur de ce site sur toute action judiciaire.
Si vous êtes en accord avec TOUTES les mentions ci-dessus, CLIQUEZ SUR ENTRER pour accéder à la page.

SI VOUS ETES MINEUR, ou si vous n'êtes pas en accord avec TOUTES les mentions ci-dessus, cliquez sur QUITTER pour quitter cette page.
J'ai lu attentivement les paragraphes ci-dessus et signe électroniquement mon accord avec ce qui précède en cliquant sur le bouton "Entrer".